Quelques astuces pour réussir vos meubles en mélaminé

Quelques astuces pour réussir vos meubles en mélaminé

Agencement d'un magasin parisien

Le travail du mélaminé n'est pas mon passe temps favori, cette matière n'étant pas naturelle ni souple à travailler comme l'est le bois brut. Néanmoins, j'ai récemment accepté de refaire l'agencement d'un centre d'esthétique féminine à Paris, dans lequel presque tout le mobilier devait être réalisé dans cette matière. Dans cet article je vais vous donner des astuces et conseils afin que vous réussissiez la fabrication de vos meubles en mélaminé. L'architecte qui m'a fourni les plans m'a demandé de réaliser 12 meubles en mélaminé, certains en blanc, d'autres en rouge, vous en verrez quelques-uns sur les photos ci-dessous.

Quelques conseils et astuces

Autant que possible, si vous désirez un travail de qualité et de précision, faites découper vos panneaux par un marchand professionnel, après avoir établi votre feuille de débit (numérotation et dimensions de chaque pièce). Comme j'habite en région parisienne j'ai choisi PanoFrance. Les grandes chaines de bricolage vous proposeront des découpes avec une incertitude allant de 1 à 3 mm, souvent avec de petits éclats, ce qui n'est pas acceptable si vous cherchez de la qualité. Je n'ai pas encore pris la peine de chercher les marchands professionnels en région ou dans les pays francophones. Je suis ouvert à toutes vos suggestions, cela pourra aider très probablement beaucoup d'Internautes à la recherche de ces informations.

Outillage

Avant tout, pour travailler le mélaminé, vous devez utiliser d'excellents outils. J'ai opté pour la marque Festool, mais bien sûr vous pouvez en utiliser d'autres moins chères et tout aussi efficaces comme Makita ou Bosch Professional (les machines bleues), etc.. Mais ce qui est encore plus important ce sont les lames. Il est important d'utiliser des lames de qualité adaptées à chaque utilisation de votre machine.
  • Scie circulaire plongeante : Si vous utilisez du 55mm de profondeur, prenez des lames fines de 48 dents et si votre scie le permet, utilisez également un pare-éclats
  • Scie sauteuse pendulaire : Utilisez des lames à la denture très fine spécialement conçues pour la découpe du mélaminé. Si possible, utilisez un pare-éclats
Lorsque vous coupez à la scie circulaire, stabilisez bien votre panneau et utilisez une règle de guidage de la même marque que votre machine, cela vous facilitera la tâche et vous fera gagner beaucoup de temps. Si votre scie ne le permet pas, vous serez bien sûr contraint d'utiliser une règle en aluminium classique maintenue par des serre-joints. Pour la partie découpe à la scie sauteuse, préférez des lames de scie à denture inversée (dents vers le bas), afin que, s'il vous arrivait de faire un éclat, celui-ci apparaisse du côté caché. Mais c'est aussi une question de méthode de travail. Certains, en effet, préfèrent scier en travaillant du côté caché et choisissent des lames à la denture classique, c'est à dire dents vers le haut. La pause des chants sur les parties sciées visibles se fait facilement au fer à repasser. Pour l'ajustage des chants il est recommandé d'utiliser une ""affleureuse"".  Il s'agit d'une machine ressemblant un peu à une défonceuse qui va permettre de couper les chants à fleur du panneau. Si vous n'êtes pas prêt à faire l'investissement, on y arrive aussi avec un cutter, du papier de verre et beaucoup de minutie ! Pour la pause des charnières il est impératif d'utiliser des gabarits de perçage. Personnellement j'utilise le guide Charfix (acheté en ligne chez HM Diffusion) efficace et précis. Si vous avez utilisé d'autres gabarits, vous pouvez nous communiquer la marque et votre appréciation en laissant un commentaire, nous vous serons reconnaissants.

Voici quelques photos du fameux magasin

Deux présentoirs avec étagères et portes coulissantes sont décorées par un encadrement fantaisie fabriqué avec du contreplaqué de 15mm, enduit et peint, l'un en blanc, l'autre en rouge. Les assemblages de ces encadrements ont été réalisés avec une ""lamelleuse"". La lamelleuse est une machine électroportative très utile permettant une variété importante d'assemblages. Je consacrerai un article à cette machine et son utilisation dans un prochain article très prochainement. Un caisson présentoir fixé au sol (photo de gauche), permet de sécuriser l'accès escalier. Sur la photo de droite, vous pouvez voir un caisson cache-clim ainsi qu'un caisson-étagères permettant de cacher plusieurs gaines de câbles électriques. Si est article vous a été utile, partagez-le autour de vous. Si vous avez des suggestions ou des conseils, n'hésitez pas à laisser un commentaire. Si vous êtes intéressé par l'agencement, vous pouvez lire l'article : ""Une cuisine sur mesure en contre plaqué"" Amicalement Vincent

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés